LA MUSIQUE EN ANGLETERRE DES ANNEES 1950 A 1970

Texte  Claude Speisser

De 1953 à 1957, la jeunesse anglaise se passionne pour le jazz américain et pour Chris Barber, musicien local novateur qui sera le déclic du futur mouvement Bristish Blues du début des 60’s, au même titre qu’Alexis Corner et Cyril B. Davis. Puis en 1956, le « Skiffle » et Lonnie Donnegan qui a débuté avec Chris Barber, sensibilisent l’oreille des jeunes anglais.

Dès 1956 – 1957, les jeunes anglais découvrent et se reconnaissent dans une musique en provenance des Etats-Unis, le Rock and Roll avec ses pionniers (Elvis Presley, Eddie Cochran, Gene Vincent, Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Bill Haley, Chuck Berry, Little Richard……).

L’angleterre réagit et de jeunes chanteurs talentueux font leur apparition sur la scène londonienne parmi lesquels les plus connus sont : Cliff Richard accompagné de ses Drifters puis des Shadows, Billy Fury, Tommy Steele , Wee Willy Harris, Joe Brown, Terry Dene et Marty Wilde.
C’est du reste Cliff Richard qui assurera en 1959 la cérémonie d’ouverture du club créé par le Père John Oates à Hackney Wick, deux ans avant la création de la section motarde.

Au début des années 60, le Rock’n Roll est en perte de vitesse et de nouveaux talents novateurs apparaissent sur la scène anglaise et parmi eux :

Johnny Kidd et ses Pirates qui sera le symbole des « Ton-Up Boys » et le restera même après sa mort en 1966.

Lord Sutch est une autre figure emblématique de ce début des années 60, bien qu’il ait débuté en 1957 avec Les Savages dont le guitariste était Ritchie Blackmore (futur Deep Purple).
Lord Sutch, personnage hors du commun qui se présentera aux élections dans les années 60 en tenue d’homme préhistorique, était un fidèle de l’Ace Cafe jusqu’à sa mort tragique en 1998.

R-7681628-1446621492-2907.jpeg

Puis en 1964, arrivée du British Beat et de ses différents courants musicaux, qui va révolutionner le monde de la musique.

Le Mersey Beat avec les Searchers, Hollies, Beatles, et leurs reprises de standards du Rock ‘n Roll, ainsi que des compositions personnelles accompagnées de choeurs.

Le British Blues avec les Rolling Stones, Pretty Things, Animals, Kinks, Them, Yardbirds (Eric Clapton, Jimmy Page et Jeff Beck en furent les membres avant de fonder Led Zeppelin). Reprises des maîtres du Blues et de superbes compositions.

Puis d’autres groupes vont venir perturber les oreilles de nos Rockers. Ce sont les Who, les Small Faces et autres groupes s’habillant à Carnaby Street et qui représenteront les Mods(acronyme de MODernisme) qui roulent en scooter et s’opposeront au Rock’n Roll et aux Rockers qu’ils jugent « vieillisants.

Avec la fermeture de l’Ace Cafe en 1969, il faudra attendre le milieu des années 70 pour voir apparaître de nouveaux noms au dos des cuirs des motards . C’est le renouveau du Rock Anglais avec Crazy Cavan, les Flying Saucers et Matchbox.

Fermer le menu